Qu’est ce que le greenwashing ?

Le greenwashing (« écoblanchiment » en Français ) est une méthode de communication et de marketing utilisées par certaines entreprises.

Elle a pour objectif de se servir d’arguments écologiques pour permettre à une organisation de bénéficier d’une image qui donne l’impression de se soucier de l’environnement. Or, ce n’est pas toujours le cas, dans le sens où l’entreprise ne respecte pas systématiquement les normes environnementales et se sert surtout de l’image éco-responsable comme une technique marketing.

Ce terme a vu le jour au début des années 1990 par des ONG qui voulaient dénoncer les méthodes peu scrupuleuses de certaines multinationales. Durant les années 2000, la médiatisation du greenwashing a explosé, mettant les contrevenants industriels dans une position délicate vis-à-vis du grand public. Le greenwashing amène cependant à une confusion qui s’avère préjudiciable pour les entreprises réellement engagées dans des démarches environnementales.

Le Greenwashing est reconnu comme une publicité mensongère en France

Ce terme est reconnu dans plusieurs pays comme de la publicité mensongère. Il est combattu en France par l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité et Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. L'origine du mot greenwashing provient de l'anglais par contraction des mots green, vert et whitewash, blanchir.

Certaines informations transmises par une entreprise ne sont pas toujours bien comprises par le consommateur. C’est le cas du terme “produit naturel”. Or, un produit comme l’Arsenic, par exemple, est naturel, sans pour autant être écologique. En effet, il s’agit d’une substance toxique ! Il faut donc bien faire la distinction entre les deux termes.

Pourquoi combattre le greenwashing ?

Il est fondamental de combattre les entreprises qui ont recours au greenwashing. En effet, en utilisant cette méthode marketing, ces sociétés trompent le consommateur. Au regard de la loi, le greenwashing est, comme nous l’avons dit précédemment, considéré comme de la publicité mensongère.

D’autre part, il s’agit de pratiques déloyales, qui viennent pénaliser les sociétés qui s’investissent réellement dans le domaine du développement durable. Enfin, ce genre de pratiques illégales tend à diminuer l’innovation en terme d’écologie. Ainsi, certaines entreprises n’hésitent pas à mentir, dissimuler certains faits ou détourner certains de leurs produits en utilisant comme prétexte l’écologie pour bénéficier d’une bonne image. Sans pour autant qu’elles ne puissent pas prouver la réelle pertinence de leurs actions par rapport à l’environnement.

Des exemples majeurs  “de greenwashing”

Le véhicule propre

La grande majorité des constructeurs automobiles mettent en avant l’argument écologiques quand il s’agit de vanter leurs voitures électriques ou hybrides, qui relâchent très peu de gaz à effet de serre. Le problème, c’est que l’électricité, à la base, n’est pas vraiment verte. En effet, il faut des batteries pour recharger les véhicules. Et en creusant le sujet, on se rend compte que la conception de celles-ci n’ont rien de réellement écologique, au vu de la provenance des composants.

La thématique des énergies propres

Les entreprises mondialement connues dans le domaine de l’énergie ont inclus dans leur stratégie marketing une communication qui inclut les énergies renouvelables. Or, la vérité est que ces grands groupes cherchent surtout à oeuvrer pour les énergies fossiles et nucléaires. Ce qui, d’après de nombreuses recherches, n’a vraiment rien d’écologique.

Le green computing

Les nouvelles technologies, comme l’informatique, s’associent facilement à l’environnement. Pourtant, c’est oublier un peu vite la catastrophe écologique que représentent les  « terres rares » qui servent à concevoir les différents composants électroniques, ainsi que l’énergie électrique indispensable pour alimenter les appareils et dispositifs de refroidissement. Le domaine informatique est la première cause indirecte au monde de rejet de dioxyde de carbone.

Chez Un Pari Fou, nous sommes convaincus que les consommateurs sont de mieux en mieux informés et conscients de l’importance de consommer autrement. C’est pour répondre à cette demande en constante évolution que nos t-shirts respectent une norme qualité et éco-responsable très stricte. Cela afin de vous proposer des t-shirts qui vous accompagnent longtemps et dont la production est totalement transparente.

Pour découvrir nos t-shirts bio et éthique, c’est par ici : Notre Boutique.



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire