Mode éthique et voyage

En ces temps étranges, on parle beaucoup du monde de demain, et par conséquent du voyage de demain. Si il est certain que nous voyagerons plus local et que les itinéraires aux rythmes effrénés sont dernière nous, le voyage ne va pas s’éteindre pour autant. Le portrait robot du voyage de demain est difficile à dresser, mais il ne fait aucun doute qu’il peut nous rapprocher de la mode éthique

Voyager vers le minimalisme

Quand vous décidez de partir en voyage, votre monde matériel se réduit à une valise ou un sac à dos. Et c’est sans doute le premier pas vers une consommation plus raisonnée, sans entrer dans un minimalisme extrême. En voyage, on se rend vite compte qu’en sélectionnant les bons vêtements, on n’a pas besoin d’un dressing digne de Carrie Bradshaw pour se sentir bien et beau dans ses tenues. Il y a même de grandes chances que cette chemise simple qui vous va si bien devienne l’un de vos favoris, à force de la porter pendant les meilleurs instants de votre voyage. Elle représentera pour vous des moments de bonheur et de liberté.

En parlant de liberté, peu de personnes peuvent imaginer le sentiment grisant que l’on éprouve lorsque la totalité de ce qu’on possède rentre dans un seul sac. Car quoiqu’il arrive on est prêt pour partir vers de nouvelles aventures. 

Nous avons un lien trop fort envers les objets...et s’en détacher, ne serait-ce que de temps en temps, est vraiment satisfaisant ! Alors la prochaine fois que vous n’arriverez pas à fermer votre deuxième valise de voyage, n’hésitez pas à tenter ce minimalisme temporaire ! 

Voyager vers les lieux de productions de ses vêtements

Lorsque nous sommes à la maison, les étiquettes de nos vêtements “Made in China” ou “Made in India” paraissent assez abstraites et banales. Après tout, la grande majorité de nos vêtements sont fabriqués dans ses pays, pour des raisons très logiques : la matière première vient souvent de chez eux, et la main d’oeuvre est bien moins coûteuse qu’en Europe. 

Mais lorsqu’on voyage dans ces pays d’Asie -  et c’est valable partout dans le monde - on découvre la réalité de la vie quotidienne dans ce bout du monde, aux antipodes de notre quotidien. Alors soudainement, la simple étiquette qui cachait des personnes et des histoires de vies s’efface. C’est toute la magie du voyage : on arrive mieux à comprendre les gens qui vivent à des milliers de kilomètres de nous, leur façon de vivre et leurs problématiques, leur réalité devient la nôtre le temps de notre séjour. Cela peut faire prendre conscience des vertus de la mode éthique, mais ça s’applique à beaucoup de choses : l’écologie, les inégalités hommes-femmes...le voyage ouvre les yeux et la conscience. 

Découvrir les créateurs locaux grâce au voyage

Et si le voyage était l’occasion parfaite pour découvrir les plus belles pépites de mode éthique ? Chaque pays recèle de richesses d’artisanat traditionnel et local : tissage, teinture, cuir, poterie ou encore joaillerie. Non seulement vous pourrez vous essayer à ces techniques, mais vous aurez aussi l’opportunité de ramener des souvenirs de voyage uniques. On vous rassure, il ne s’agit pas de ramener la tenue traditionnelle complète du pays où vous séjournez, que vous ne pourrez jamais porter chez vous. De nombreux jeunes créateurs offrent de superbes pièces inspirées des tenues traditionnelles, mais aux coupes modernes et épurées. Alors certes, toutes les destinations ne se valent pas concernant l’artisanat textile, mais renseignez-vous une fois sur place et vous serez certains de chiner les plus beaux souvenirs, tout en soutenant de talentueux créateurs locaux...et puis, ça changera du sac ou du T-shirt que tout le monde porte en ce moment ! 

Pourquoi avoir créé Un Pari Fou

C’est bien le voyage qui est à l’origine d’Un Pari Fou. Deux années de vie et de voyages en Asie du Sud-Est, nous ont ouvert les yeux sur le désastre de la fast fashion là bas. En opposition, nous y avons découvert les fabuleuses techniques de tissage au Laos, ainsi que l’incroyable talent de créateurs partout en Asie du Sud-Est. La plupart de ces fashion designers locaux nous ont marqué, par l'innovation dont ils font preuve dans leurs créations textiles, tout en utilisant des techniques traditionnelles et des matières premières d’une grande finesse. La plupart aide à soutenir les communautés locales grâce à la formation et à des emplois justement rémunérés. Il semblait donc logique, de retour en France, de créer une marque éthique dont les matières premières sont issus de l’agriculture biologique et dont les ateliers situés au Bangladesh assurent un revenu respectable pour ses travailleurs.

Jetez un coup d'oeil à notre Boutique



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire