LES PRIX DE LA MODE ÉTHIQUE

Le choix d’une mode éthique amène bien souvent à cette grande interrogation du prix. En effet, il n’est pas toujours évident de comprendre les prix des marques de vêtements éco-responsables après des décennies de fast-fashion pratiquant des prix toujours plus bas.

Le prix est d’ailleurs l’argument principal qui empêche certains consommateurs à franchir le pas vers une mode plus responsable.

Aujourd’hui, on vous explique ce que l’on appelle le prix juste en mode éthique ainsi que les raisons pour lesquelles la mode éthique n’est pas plus chère.

Comment un prix est-il fixé ?

Pour commencer, il est important de comprendre comment les marques fixent-elles leurs prix. Pour cela, il existe 3 méthodes largement utilisées :

  • L’analyse de la concurrence
  • Le coût de revient
  • Le prix psychologique

En effet, fixer un prix relève d’éléments tangibles et concrets (coûts des matières premières, création, production, transports) mais également d’éléments psychologiques qui influencent l’image d’une marque perçue par les consommateurs. Un prix trop faible peut être perçu comme un manque de qualité.

Par exemple, un vêtement 100% Polyester (= pétrole), proposé à 300€ par une marque tendance, ne reflète pas la qualité du produit (qui est médiocre) mais plutôt le prix que le consommateur est prêt à mettre pour porter un vêtement de cette marque. Cela représente donc plus une appartenance à un rang social plutôt qu’un achat raisonné en fonction de la qualité d’un produit.

En ce qui concerne les marques de la fast fashion (H&M, Zara, Mango…), celles-ci adoptent clairement la méthode du coût de revient. Cette méthode repose sur le volume de vêtements vendus et un coût de production négocié au plus faible, au détriment de l’environnement (matières premières polluantes) et des travailleurs qui les fabriquent...

shocked shopping GIF

Quel est le prix juste en mode éthique ?

Pour une marque éthique, le prix juste est tout simplement calculé selon les coûts de fabrication et de vente, en prenant en compte les coûts sociaux et environnementaux. À cela s’ajoute une marge raisonnable qui varie entre 50% et 75% suivant le modèle économique.

Dans la mode responsable, prix juste = juste valeur d’un vêtement.

C’est d’ailleurs la transparence sur leur chaîne de production qui caractérise les marques éthiques : les matières premières écologiques ont un coût plus important, le respect des conditions de travail et des salaires décents pour les travailleurs, les certifications par des labels reconnus qui entraînent des frais importants…

Prenons l’exemple de la marque de jeans 1083 : Le concept de cette marque éthique repose sur une fabrication 100% française de ses jeans. 1083 km est la distance entre les deux villes françaises les plus éloignées de l’Hexagone : Menton et Porspoder. En effet, toutes les étapes de fabrication ont été relocalisées en France (de la filature à la teinture, en passant par le tissage jusqu’à la conception).

happy snoop dogg GIF by Cheezburger

Pourquoi la mode éthique n’est-elle pas plus chère ?

La mode éthique invite les consommateurs à changer leur rapport à leur (sur) consommation selon 3 piliers principaux :

  • Durable VS Jetable
  • Qualité VS Quantité
  • Satisfaction totale VS Satisfaction variable

En changeant ce prisme de consommation, la mode durable et responsable devient davantage économique ! On vous explique comment :

Une des (nombreuses) conséquences de la surconsommation est la quantité de vêtements inutilisés qui traînent dans nos armoires. En effet, nous ne portons en moyenne que 30% des vêtements que nous possédons !

Il existe autant de “bonnes” raisons que de vêtements inutilisés qui expliquent ce chiffre (achat compulsif, vêtement de mauvaise qualité, mal taillé…). Mais là n’est pas le sujet.

Sur cette base, voici un calcul simpliste mais loin d’être inintéressant ! Si, par exemple, vous avez 100 vêtements et accessoires dans votre dressing, d’en moyenne 60€ par pièce : cela représente un investissement total de 6 000€. Si vous ne portez que 30% de ces vêtements, cela veut dire que chaque pièce ne vous a pas coûté 60€ mais plutôt 200€ !

En opposition à ces achats compulsifs et cette obsolescence programmée, la slow fashion invite à ralentir et à redonner une vraie valeur à nos vêtements. C’est à dire se poser les bonnes questions avant d’acheter et à privilégier la qualité au détriment de la quantité.

Pour cela, voici des réflexes à adopter dès aujourd’hui :

  • Bien regarder les étiquettes et le concept des marques (s’il n’y a pas d’informations, il vaut mieux s'abstenir !)
  • Prendre soin de vos vêtements (lavage et entretien)
  • Bien sûr, se faire plaisir avec de la qualité et non de la quantité

Shocked Homer Simpson GIF

Chez Un Pari Fou, nous recevons régulièrement des témoignages de nos clients, très satisfaits de la qualité de nos vêtements. Ils sont généralement surpris par la différence de sensation entre le coton biologique et le coton conventionnel, ainsi que la durabilité dans le temps malgré les nombreux lavages en machine.”

Mathieu, créateur de la marque Un Pari Fou.



Article précédent Article suivant


  • Stéphane C. le

    Bien dit !


Laissez un commentaire