La démocratisation du tatouage

Le tatouage était, il y a encore quelques décennies, considéré comme un acte marginal.

Aujourd’hui, se faire tatouer est devenu un vrai phénomène de mode. Pour répondre à cette forte demande, de nombreux salons spécialisés ont vu le jour en France. Par le passé, ces oeuvres d’art composées d’encre étaient réservées à des personnes. Les tatoueurs n’avaient pas une bonne réputation alors qu’aujourd’hui, on les considère comme des artistes. Les clients se précipitent dans les salons pour se faire tatouer un superbe dessin sur le corps. Dans cet article, nous allons voir ce qui fait la force du tatouage !

Se faire tatouer, une mode devenue presque une habitude

Le tatouage est devenu de plus en plus courant ces dernières années, répondant ainsi aux demandes de clients de plus en plus nombreux. On trouve désormais de multiples offres pour exaucer les souhaits des personnes qui souhaitent graver dans leur mémoire, ou plutôt sur leur peau un symbole particulier, qui délivre un message au monde sur leur personnalité. Le tatouage fait désormais partie intégrante de la société actuelle. Plusieurs études confirmeraient que près de 15 % des Français auraient au moins un tatouage.

En l’espace de quelques années, le nombre de tatoués en France a explosé, et entraîné une croissance exponentielle du secteur d’activité. En France, la pratique commence à prendre de l’ampleur même s’il reste difficile de trouver de bonnes formations en tatouage. Pour bénéficier de superbes tatouages réalisés par des pointures dans le milieu, beaucoup de Français n’hésitent pas à aller dans des pays étrangers pour se faire tatouer, ou se former auprès des meilleurs tatoueurs de la planète.

Le tatouage, un tabou qui n’en est plus un

Le sujet du tatouage a beaucoup évolué en l’espace de quelques décennies. Dans les années 1980, il n’y avait qu’une dizaine de salons de tatouage en France. Si le tatouage a encore du mal à se trouver une place légitime, la peur de se faire tatouer est de moins en moins forte. A la base, il était surtout destiné aux prisonniers. Ce qui fait que certaines personnes restaient relativement discrètes quand à la présence de leur tatouage, lors de certains entretiens professionnels, par exemple. C’est désormais moins le cas, car le tatouage s’est démocratisé, et les personnes tatouées n’hésitent plus à afficher leur tatouage.

Le tarif à l’heure des tatouages

Les tarifs à l’heure dépendent des tatoueurs, de leur expérience et de leur réputation. Il faut savoir que le prix tourne en moyenne aux alentours de 90 euros de l’heure mais peuvent grimper à plusieurs centaines d’euros pour les tatoueurs les plus renommés. En France, on recense désormais des milliers de salons de tatouage, ce qui engendre logiquement une forte concurrence entre professionnels tatoueurs. Tous les ans a lieu le mondial du tatouage à Paris. Organisé par le célèbre tatoueur Tin-Tin, il accueille des centaines de tatoueurs venus des quatres coins du monde. Des dizaines de milliers de visiteurs se pressent dans les allées du salon chaque année. Certaines entreprises ont même eu l’idée de mettre au point des techniques de tatouages éphémères.

Un métier encore méconnu, en quête de formations professionnelles reconnues par l’état

Cette profession est pratiquée obligatoirement dans un salon. Aussi, les tatoueurs se doivent de respecter des règles strictes en terme d’hygiène et d’usage de l’encres. On ne s’improvise donc pas tatoueur. C’est un métier qui demande une véritable formation. Par ailleurs, le métier de tatoueur manque encore de reconnaissance et possède peu de réelles écoles de formations.

La grande majorité des tatoueurs apprennent le métier durant leurs stages en boutique. Cependant, il faut savoir que beaucoup de professionnels du tatouage, avant d’exercer, suivent des cours de dessin à l’école des beaux-arts pour apprendre les bases de cet art et trouver leur spécialité.

Ainsi, si vous songez à devenir tatoueur, sachez que ce n’est pas impossible, mais que ce n’est pas simple d’intégrer ce milieu. Le Syndicat national des Artistes Tatoueurs essaye depuis plusieurs années de faire reconnaître par l’Etat le domaine du tatouage comme un véritable métier artistique. D’autant que le secteur est en plein essor, et que plusieurs écoles commencent à voir le jour.

 

Comme tu le sais (ou pas!) chez Un Pari Fou, nous sommes des passionnés de tatouage et notre challenge est de vous partager cette passion à travers nos t-shirts Fou : des t-shirts intemporels en coton 100% biologique pour une qualité durable !

Pour découvrir nos t-shirts et faire le choix d'une mode écologique, c'est par ici : Notre E-Boutique.



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire